Villages & Patrimoine

Partager sur Facebooktweeter cet article

Foire au tilleul: un patrimoine culturel

Auteur: Hélène Lambert
Dernière modification le Jeudi 19 juin 2014
Crédits photos: Alain Bosmans

Foire au tilleul: un patrimoine culturel Foire au tilleul: un patrimoine culturel Foire au tilleul: un patrimoine culturel

À lire également:

Le 22 juillet, tous les ans se déroulait la grande Foire au tilleul, un évènement agricole incontournable, dans le petit village de Villefranche le château au cœur des Hautes Baronnies. Retour sur l'histoire de cette foire maintenant disparue, mais où on célèbre toujours à cette même date cet arbre emblématique des Baronnies.

Depuis des temps immémoriaux, se tenait là une grande foire renommée pour le commerce des bestiaux et des volailles. La légende veut que, jadis, une jeune fille fut blessée par un coup de sabot de mule. Elle fut miraculeusement guérie et, depuis lors, pour que la foire se déroule sans incident, il n'y eut plus jamais de mouches pour exciter les bêtes ce jour-là. Elle durait plus d'un mois. Très cosmopolite, Piémontais, Espagnols et Bohémiens s'y retrouvaient mais le progrès eut raison des us et coutumes et la foire se transforma en bourse au tilleul. Dès 6h du matin, le « bourassées » de tilleul (sacs de jute rudimentaires contenant une quarantaine de kg de fleurs séchées) arrivaient par autos, tracteurs et camions de toute la région. Les négociants appréciaient la qualité des bractées et leur bouquet légèrement suave avant de traiter chaque lot. L'affaire conclue, la bourassée était pesée avec une balance romaine, hissée sur le camion de l'acheteur qui repartait avec un chargement impressionnant après la foire. Mais, ces courtiers ont ensuite acheté du tilleul à bas prix venu des pays de l'est ou de Chine et ont cessé de venir à Villefranche. Peu importe la qualité pour commercialiser le tilleul en sachets de fleurs brisées additionnées de parfums de synthèse...

Il faut 4kg de fleurs fraîches pour obtenir 1kg de tilleul séché. Pour que le tilleul conserve ses propriétés et sa véritable odeur, le moment de la cueillette et la méthode de séchage sont primordiaux. Le temps qui y est consacré doit avoir sa juste rémunération même si cette richesse particulière des Hautes Baronnies pousse toute seule sur les arbres. La manifestation de la Ste Marie-Madeleine, le 22 juillet, est donc devenue une journée de rencontre sur le thème du tilleul. Mais, si les nouveaux produits, tels la limonade, la glace et autres gourmandises au tilleul y sont présentés, la manifestation sert de vitrine d'information à un travail visant à faire renaître ce produit du terroir, une recherche de nouveaux débouchés tant sur le plan gustatif que pour ses qualités officinales et une commercialisation en circuits courts pour que cela vaille la peine de ressortir échelles et saquettes.