Nature & écologie

Partager sur Facebooktweeter cet article

la lavande vraie: une page d'histoire

Auteur: Mahji
Dernière modification le Mardi 29 mai 2012
Crédits photos: Yves Bec, Sylvain Rigeade, Catherine Larue Dixon (dessin)

la lavande vraie: une page d'histoire la lavande vraie: une page d'histoire la lavande vraie: une page d'histoire la lavande vraie: une page d'histoire

À lire également:

La lavande vraie, lavande fine ou lavande sauvage, une histoire de plante aux multiples vertus. De l'origine de de cette plante emblématique de la Provence des montagnes au développement de son utilisation au cours des siècles. Découvrez ses bienfaits aromatiques et médicinaux.

Probablement originaire de Perse. La lavande vraie fut vraisemblablement implantée dans le sud de la France par les phocéens vers 500 av JC .Son nom latin « Lavandula Angustifolia » fut crée au moyen âge du latin « lavare » signifiant laver, purifier et Angustifolia signifiant feuilles étroites.

Les romains profitaient déjà de ses qualités aromatiques pour parfumer vêtements et bains. Les Lavandières mêlaient la lavande à leur eau savonneuse pour purifier le linge.

Au Moyen âge, les moines , principalement les Bénédictins préservent et continuent d’enrichir les connaissances thérapeutiques de la lavande. Ses pouvoirs désinfectants seront d’une grande utilité pour combattre les épidémies de peste jusqu’à la première moitié du XVII e siècle.

A la fin du Moyen âge, l’art de la distillation et le distillat de fleurs de lavande connaît une apothéose grâce au savoir transmis depuis l’antiquité. Cf.Lbn Sina « Canon Medicinae » XI e siècle.

Au XVI e siècle, les facultés de Montpellier et Marseille étudient l’huile essentielle, notamment son pouvoir antiseptique ; dès lors les hôpitaux français utiliseront, jusqu’à l’apparition de la chimie, la lavande en pulvérisation atmosphérique afin d’enrayer les infections microbiennes et fongiques.

Aujourd’hui de plus en plus d’hôpitaux renouent avec cette pratique.

"L’or bleu". C’est ainsi que l’appelait Giono. Cette plante vivace aromatique fait partie de la famille des Lamiacées, d’une hauteur de 60 cm couleur bleue, violette, elle possède une huile essentielle d’une fragrance herbacée, fraiche et délicate.

L’habitat naturel de la Lavande se situe dans les Alpes du sud entre 800 et 1800m d’altitude, dans un sol calcaire et avec du soleil en abondance.

Longtemps restée une plante sauvage, elle voit sa cueillette s’intensifier au XIX e siècle et c’est en 1905 que débute sa culture.

Elle est coupée chaque été entre le 1er juillet et le 15 août selon son altitude. Ramassée manuellement pour le lavande sauvage et mécaniquement pour la lavande de culture.

Depuis la fin du Moyen âge, la tradition paysanne a toujours fait grand cas de la Lavande et a développée autour d’elle un véritable patrimoine.

Distillation & Huile essentielle

La distillation à la vapeur d’eau des sommités fleuries est un art, exigeant en expérience et en compétence. Elle devra être lente et délicate afin d’obtenir la totalité des constituants biochimiques de la plante.

L’huile essentielle de lavande est surtout utilisée en usage externe pour ses propriétés antibactériennes. Selon des études scientifiques, elle accélère le processus de guérison de la peau et stimulant la régénération des cellules, a un effet régénérant.

Activités en rapport