Vallée de l'Ouvèze

Partager sur Facebooktweeter cet article

Montauban sur l'Ouvèze

montauban-sur-l-ouveze montauban-sur-l-ouveze montauban-sur-l-ouveze montauban-sur-l-ouveze

À Savoir

Mairie ouverte le Mardi de 13H30 à 17H, tél: 04.75.28.61.34, courriel: comontaub@numeo.fr

Office de tourisme du Pays de Séderon 04.75.28.55.00. courriel: ot@sederonenbaronnies.fr

Communauté des communes des Hautes Baronnies 04.75.28.54.90

Population: 114
Gentilé: Montalbanais, Montalbanaises
Altitude: de 665 à 1532 m

Voir la carte et calculer un itinéraire vers Montauban sur l'Ouvèze
Latitude: 44.27462240
Longitude: 5.50159130

Montauban prend le nom de Montauban sur l'Ouvèze en 1920. D'une superficie de 3229 ha, la commune est composée de 5 hameaux distants de 6 kms. A 800m d'altitude, l'Ouvèze y prend sa source et a creusée une cuvette ovoide dans un anticlinal formé lors du plissement pyrénéen.

Elle est bordée de crètes de calcaire tithonique dont le point culminant est la montagne de Chamouse (1531 m) et son Col de Perty, dominant un fond de vallée étroit et dyssémétrique.

L'ouvèze draine 3 affluents torrentiels: le Rieu, le Roussieu et Crébaye.La faune et la flore sont celles des régions de moyenne montagne à influence méditerranéenne. Une forêt de hètres et des espèces botaniques rares et protégées se sont développés à Chamouse comme le "Sabot de Venus, la tulipe sauvage, la gentiane...)

Des 1000 à 1100 âmes dénombrées en 1639, il ne reste que 330 habitants en 1901, 80 en 1982 et 114 aujourd'hui.

Histoire

La Baronnie des Montauban s'étendait en forme de croissant au nord de celle de Mévouillon, de Valréas à Rosans. Le Fort existant au XIIème siècle, était construit sur l'éperon rocheux de Ville-Vieille.

Au XVII ème siècle, le village médiéval en ruine est abandonné, ses habitants s'installent dans les hameaux de la Combe, Bons, Bagnols, Somécure, Ruissas, le Fort est abattu à la demande de la Communauté.

La cuvette de Montauban, ancienne voie de passage entre la vallée du Rhône et les Alpes est très fréquentée au XIV ème siècle lors de l'installation des Papes en Avignon, fut un important chemin de transhumance, de passage de troupes, gîte d'étape jusqu'en 1728. Un chemin muletier en fond de vallée est attesté en 1824. Le chemin de grande communication du Buis à Orpierre N°15, crée en 1860, puis Routes des Princes d'Orange en 1956, actuelle D65, atteint le Col de Perty à 1304 m d'altitude.

Patrimoine

L'habitat est diversifié selon les hameaux: village rue ou étagé à flanc de pente. Les constructions sur voutes, sur plusieurs niveaux, répondaient aux contraintes du relief, du climat et d'une vie en autarcie.

La pierre de calcaire clair, bien taillée, avec de fréquents re-emploi des pierres du Fort en est le matériau principal.

On peut voir quelques bergeries "Les jas"et cabanons disséminés sur ce vaste territoire. Chaque hameau exepté Bagnols, possède une chapelle dont l'une a été aménagée en salle d'exposition et une fontaine lavoir.De la très ancienne masure au sommet de la colline de Barret ne reste qu'un lieu-dit: Le col de la chapelle.

Un moulin à farine et à huile, utilisé jusqu'au début du XX ème siècle, deux fours collectifs sont encore visibles aujourd'hui.

L'actuelle église-mairie, édifiée de 1600 à 1725, sous le vocable de Saint Pierre, a été restaurée en 1980.

Montauban sur l'Ouvèze en 2017

Au XX ème siècle, l'éxode rural a entraîné une mutation des petites exploitations d'agriculture vivrière en exploitations plus étendues axées sur l'élevage ovin ou caprin et la lavande cultivée.Les récoltes de lavande sauvage et de tilleul ont presque totalement disparu.

L'installation de jeunes agriculteurs en agriculture biologique amorce un renouvellement d'activités. Plusieurs artisans, employés et une épicerie-restaurant complètent cette économie locale.

Résidences principales et secondaires, gîtes ruraux apportent une diversité de population.

La bergerie communale de Chamouse, crée de 1961 à 1963, abrite 900 ovins "Agneaux des pré alpes" en groupement pastoral de la mi mai à novembre, sur 364 hectares de parcours. La fréquentation de ce site "naturel Remarquable" est très réglementée.

Depuis 2007, au hameau de Bagnols, quatre logements sociaux et une salle des fêtes bénéficient d'un chauffage à bois- plaquettes produit localement.

Mme Jolaine Ricard, habitante amoureuse de son village et de son histoire vous invite à découvrir les différentes facettes de ce village aux 5 hameaux. Parcours à emmener avec vousPromenade ...à petits pas